Meghane Romagnoli, anarchie administrative

Dans le cadre de la fin de ses études à LISAA Mode Paris, la jeune créatrice Meghane Romagnoli a présenté sa collection intitulée « Anarchie administrative » lors d’un défilé dans la mairie du Ve arrondissement de Paris.

© Meghane Romagnoli

Ayant suivi une formation de stylisme et de modélisme pointue, Meghane apporte une vision de la mode, des vêtements et de leur coupe déstructurée tout en se basant sur des vêtements formels, des vêtements « pour aller au travail ».

© Photographe : Jon Mills / Vêtements : Meghane Romagnoli

Meghane décrit ses créations telles quelles : « Ma collection c’est le renouveau du vêtement de tailleur, du costume. Elle s’articule autour d’une « anarchie administrative ». Anarchique… Pourquoi ? Parce que j’ai voulu donner une autre dimension à ces vêtements qui sont de nature apparemment simple. Je les ai « switchés », les ai détournés de leur fonction initiale : pourquoi d’une braguette ne peut-on pas faire une jupe ? … D’un pli rond sur le dos d’une chemise, un pantalon. C’est en utilisant tous ces éléments et ces détails qu’est née ma collection. »

© Photographe : Jon Mills / Vêtements : Meghane Romagnoli

La créatrice a soutenu la démarche d’inouwi en mettant à disposition certaines de ses créations lors de notre shooting de lancement.

© Photographe : Pauline Paillet / Vêtements : Meghane Romagnoli

Une marque ancrée dans l’ère du temps à suivre de près.